NICOLAS DE STAËL, LA FUREUR DE PEINDRE
INVITATION AU CŒUR DE LA CRÉATION D’UN GRAND PEINTRE
Metteur en scène
BRUNO ABRAHAM-KREMER ET CORINE JURESCO
Lieu de représentation
Le Lucernaire
Adresse
53 rue Notre Dame des Champs 75006 Paris
Adresse du site officiel
www.lucernaire.fr
Tel :  01 45 44 57 34
Dates et heures de représentation

Du 30 Septembre au 15 Novembe 2020
Du mardi au Samedi à 19h 
Dimanche à 16h.


INVITATIONS : le 30 Septembre 2020

Résumé
À l’écoute des lettres de Nicolas de Staël, on est saisi de stupeur et d’émotion.
Éblouis, on pénètre comme par effraction dan son atelier, au cœur de sa création, dans son monde de ciels et d’eau,
de matières incandescentes… mais aussi dans l’intimité de sa vie, de ses amitiés, dont celle du grand René Char, de ses passions amoureuses.

Le spectacle est une tentative de transmettre ce cadeau à tous : par la performance d’un trio d’acteur et de musiciens, faire renaitre la vibration intérieure de l’artiste, sa poésie, la fulgurance de sa parole et « l’intensité de sa frappe » sur la toile blanche.

Bruno Abraham-Kremer, entouré de deux musiciens, nous invite à partager le témoignage rare d’un immense artiste sur son art et sa vie.
Distribution
Avec :
BRUNO ABRAHAM-KREMER (Comédien) HUBERTUS BIERMANN (Jeu et Contrebasse)
JEAN-BAPTISTE FAVORY (Électroacoustique)
Mise en scène
"Ce spectacle est né d’un choc à la découverte de la correspondance de Nicolas de Staël :
un véritable journal de création, où se tissent l’œuvre et la vie du peintre, depuis ses années de formation jusqu’à son « envol volontaire » du haut de son atelier à Antibes.
Dans ses lettres à ses proches, dont l’immense René Char, on le suit dans les méandres de sa création entre éclairs et découragements, à coup de foudre et de poings."(B.Abraham-Cremer-C.Juresco)
Bio expresse
« Je sais que ma vie sera un continuel voyage sur une mer incertaine ... »
Nicolas de Staël (Von Holstein) nait en 1914 à Saint-Pétersbourg, dans une famille aristocratique russe. Contraints de fuir la Révolution en 17, il perd son père et sa mère
sur la route de l’exil.
En 1922, il est recueilli avec ses sœurs à Bruxelles par un couple russe, les Fricero.
En 1933, il suit les cours de l’Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles.
En 1938, lors d’un voyage au Maroc, il rencontre la peintre Jeannine Guillou qui devient sa compagne et aura une immense influence sur lui. Ils aront une flle : Anne.

En 1943, la famille retourne à Paris. Jeanne Bucher achète des dessins et prête un logement. Georges Braque manifeste sa sincère admiration pour le jeune peintre, et ils noueront des liens d’amitié très étroits. Ce sont des années marquées par la faim et les privations. Jeannine meurt en 1946. Peu de temps après, il épouse Françoise Chapouton dont il aura 3 enfants.
En 1949, le Musée national d’art moderne de Paris acquiert « Compositions », il exige d’être accroché en haut de l’escalier pour être écarté du groupe des abstraits.
En 1951, René Char, lui confie l’illustration de «Poèmes». Ce sera le début d’une amitié féconde.
À partir de l’année 1952, riche en création (plus de 240 tableaux), il expose en Angleterre, à Paris et New York, où il connaît un grand succès. L’exposition en 1954 chez Paul Rosenberg se révèle un très grand succès commercial.
En 1954, il s’installe à Antibes, où vit Jeanne Polge, une amie de Char, mariée, dont il tombe éperdument amoureux.
Malgré l’intérêt grandissant autour de son œuvre, Nicolas de Staël se suicide à Antibes en 1955.
Il a 41 ans et laisse inachevée sa plus grande toile Le Grand Concert. Nicolas de Staël réalise au cours d’une carrière fulgurante, l’une des productions artistiques les plus libres et reconnues de l’après-guerre, dépassant l’opposition apparente entre abstraction et figuration.

L’œuvre de Staël s’inscrit comme un événement unique dans la peinture du XXe siècle.
Informations pratiques
Tous les vendredis soir, le Lucernaire vous donne rendez-vous pour prolonger votre expérience de spectateur autour d’un verre.
Rencontre avec l’équipe artistique le vendredi 16 octobre 2020 à l’issue de la représentation.
L’agenda des rendez-vous du vendredi : www.lucernaire.fr
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact